Justice

Un non-lieu dans l'affaire du Grand Stade

L'affaire du Grand Stade devrait s'arrêter là

L'attribution du chantier du nouveau stade du LOSC, dans lequel il évolue depuis août 2012, avait déclenché une enquête judiciaire en 2012. La société Eiffage avait remporté l'appel d'offres malgré un surcoût de 108 millions d'euros par rapport à Bouygues. Plusieurs membres décisionnaires ont été suspectés de favoritisme, l'un ayant reçu des équipements gratuits pour la construction d'une terrasse chez lui. Malgré cela, le parquet de Lille a requis un non-lieu dans cette affaire. La décision appartient maintenant au juge d'instruction qui devrait se prononcer en septembre.