LOSC par

Campos, Lopez, Ingla... Christophe Galtier persiste et signe !

Commentaire(s)
Christophe Galtier, l'entraîneur du Lille OSC.

Au lendemain de l'annonce du départ de Marc Ingla, Christophe Galtier, l'entraîneur du Lille OSC, s'est à nouveau exprimé sur Luis Campos, dont il espère vivement un retour rapide.

À deux jours de la réception du FC Lorient, programmée dimanche soir (21 heures, Stade Pierre-Mauroy) dans le cadre de la 11ème journée de Ligue 1, Christophe Galtier, l'entraîneur du Lille OSC, a fait face à la presse en ce vendredi après-midi. Après avoir abordé le match face aux Bretons, le tacticien nordiste s'est attardé sur le dossier Luis Campos, absent du club depuis le 20 août dernier. Au lendemain de la démission présentée par Marc Ingla, qu'il nie vouloir pousser vers la sortie, Christophe Galtier a été une nouvelle fois très clair : il espère le retour rapide du directeur sportif portugais.

"Je le répète aujourd'hui, le seul objectif que j'ai est de dire qu'on est meilleurs à trois (Campos-Galtier-Lopez) qu'à deux (Galtier-Lopez). Après, j'ai vu que l'interview (Ndlr, accordée à L'Equipe) avait suscité des débats. Concernant l'information à propos de Marc Ingla, ce qui a été dit hier (jeudi) date du mois d'août (Ndlr, la démission que le directeur général du LOSC, en froid avec Luis Campos, a proposée à son président). Concernant les débats, en aucun cas, quand je dis qu'on est plus fort à trois, je ne veux essayer d'occulte Marc. Je dis trois, en parlant du secteur sportif, je n'avais pas de relation avec Marc car il est du côté administratif", a expliqué Christophe Galtier, et de surenchérir.

Son départ "pourrait fragiliser le travail de tout le monde"

"Le départ de Luic Campos, cela pourrait fragiliser le travail de tout le monde, le projet. Encore une fois, je suis convaincu qu'on serait plus fort à trois : le président, Luis et moi". Malgré les difficultés, Christophe Galtier se veut toutefois plutôt optimiste quant au prochain retour de Luis Campos dans l'organigramme du club nordiste : "Mais, j'en suis convaincu par rapport aux échanges que je peux avoir avec mon président. Je sais que mon président va tout faire pour qu'on se retrouve et continue ce projet si excitant. Après il y a les discussions entre le président et Luis. Mais je ne peux pas rentrer là-dedans", a-t-il poursuivi.

Ce dernier a ensuite assuré que ces petits problèmes internes n'étaient pas responsables de la baisse de régime des Dogues, qui restent sur trois matches sans victoire en Ligue 1 (2 nuls, 1 défaite). "On travaille tous les jours ensemble et l'ambiance est bonne. Quand Luis s'est absenté, au début, il y a eu des questions des joueurs, mais je n'ai pas pu leur répondre. Je ne sais pas si certains sont encore relation avec Luis, ce qui serait normal car certains ont une relation forte avec lui, il est à l'origine de leur recrutement, il a créé des relations humaines avec eux et leur environnement. Mais les joueurs n'en parlent pas", a conclu Christophe Galtier.