LOSC par

Pourquoi Lille échoue en Europe ?

Commentaire(s)

Ce mardi, les Dogues étaient encore au charbon en Champions League. Une énième fois, ils ont essuyé un sanglant revers. Malgré une rencontre maitrisée, ils se sont fait battre en toute fin de partie (4-1). Face Valence les protégés de Christophe Galtier se sont une nouvelle fois inclinés après avoir pourtant ouvert le score par l’intermédiaire du nigérian Victor Osimhen. Avec un point pris sur les 12 possibles en 4 sorties, le bout du tunnel est loin d’être trouvé pour les lillois. Ils occupent la lanterne rouge de la poule H, qui a suscité beaucoup d’attentions chez les amateurs du site bet777.be, avec un bilan de 3 défaites. Les mauvais résultats ont d’ores et déjà éloigné le club de l’objectif du début de la saison européenne qui est d’accrocher au moins la 3e place en poule. 2e du dernier championnat, les Dogues sont clairement dans le doute et dans le dur. Mais cela ne date pas d’aujourd’hui. La fébrilité lilloise en Champions League dure depuis fort longtemps. Mais pourquoi échouent-ils ?

Les saisons écoulées

Le LOSC a le don d’avoir de bons joueurs qui lui permettent de faire de très bonnes prestations en championnat et de décrocher son ticket pour la Champions League. Mais une fois en compétition européenne, ils ont du mal à enchaîner. Ils n’y arrivent pas du tout. Depuis une huitième de finale en 2007, le club n’a plus franchi le palier des phases de poules. Ce n’est pas le pire. Ils sont sur une longe série sans victoire. Mais cela ne pouvait en être autrement si à chaque début de saison, le club perd ses meilleurs éléments. Si on prend le cas de la saison dernière, les hommes forts du club ne sont pas restés pour jouer la Champions League. Des exemples sont légions. En effet, les Lillois sont réputés avoir de bons joueurs, mais n’arrivent pas à les conserver. Le dernier cas est de celui de Nicolas Pepe qui a préféré aller à Arsenal jouer l’Europa League que de rester à Lille pour la Champions League. Thiago Mendès est parti pour Lyon et Rafael Leao du côté de l’AC Milan. On peut citer le cas Eden Hasard dans le passé aussi. Le premier problème de Lille est la non conservation de son effectif.

Cette saison…

L’effectif : Avec le départ de certains cadres du club, il fallait s’y attendre. Ce n’est pas toujours évident de perdre certains joueurs clés et de retrouver toutes les sensations dans l’immédiat. Avant le début de la saison, Christophe Galtier l’a aussi reconnu. Outre l’effectif qui doit tout reprendre, il y a sa jeunesse. Le groupe Lillois est extrêmement jeune. Or les rencontres en Champions League se remportent avec de l’expérience quelque fois. Lorsque vous êtes obligés de tout reprendre à chaque fois avec un effectif relativement jeune, les résultats auront toujours du mal à suivre.

La déception dans le rang des recrues : Les nouvelles recrues du LOSC déçoivent énormément. En dehors du nigérian Victor Osimhen qui sort du lot, le reste n’a vraiment pas convaincu. Le premier sur cette liste est le portugais Renato Sanchez qui est bien loin du niveau qu’il a affiché en 2016. Le milieu de terrain est clairement en dessous des attentes placées en lui. Il n’est d’ailleurs pas convoqué sur toutes les rencontres par Galtier. Depuis son infirmerie, Timothy Weah ne peut rien faire non plus. Le latéral gauche Domagoj Bradaric est aussi en dessous du lot.

Le souci avec les anciens : Certes, certains cadres sont partis, mais d’autres sont restés à l’image de Jonathan Ikone. Mais ce dernier, en dépit de son nouveau statut d’international français, il a du mal depuis le début de saison. Jonathan Bamba ou encore José Fonte sont aussi en dessous.

La difficulté de la Poule

La poule H n’est pas non plus un gâteau pour le club français cette saison. Affronter Chelsea, Ajax, et Valence n’est une partie de plaisir. Dans ce groupe très compliqué qui ne regroupe rien que des habitués de la Champions League, il faut être costaud pour s’en sortir. Avec un effectif très réduit, les résultats des Dogues sont logiques dans une certaine mesure. La défaite à Valence ce mardi en dit long sur les détails qui peuvent aider à engranger des points. Après avoir résisté pendant 80 minutes, ils ont fini par craquer dans les 10 dernières minutes.